Le diagnostic électricité avant l'achat d'un bien

Le diagnostic électricité avant l'achat d'un bien

Vous avez pour projet de déménager pour acheter un nouveau logement ? Alors n’oubliez pas de vérifier que parmi les papiers remis par le vendeur se trouve bien le diagnostic électrique du bien immobilier. S’il n’est pas toujours obligatoire, il est tout de même recommandé de l’avoir pour connaître l’état du réseau électrique domestique, ses failles et même ses éléments pouvant présenter un danger.

Tout savoir du diagnostic électrique

Le diagnostic électrique est une procédure durant laquelle un expert est envoyé chez vous pour faire un état des lieux de vos installations électriques et les noter par rapport à un barème préétabli. Il est intéressant pour les futurs acheteurs d’un bien immobilier d’avoir en main le diagnostic électrique du logement pour connaître toutes les failles et prévoir d’éventuels travaux.

Quand le faire ?

Il arrive que le diagnostic électrique soit obligatoire dans certains cas, comme lors de la vente d’un bien immobilier ayant plus de 15 ans. Le diagnostic n’est pas réalisé pour pénaliser les vieilles installations, mais pour en faire l’état des lieux. Il n’est pas obligatoire pour les biens plus récents, cependant il est fortement conseillé de le réaliser car en cas de problème majeur sur l’installation après la vente, le vendeur peut être poursuivi par les acheteurs pour vice caché.

Pourquoi le faire ?

Dans le cas des installations ayant plus de 15 ans, il s’agit surtout d’une question de sécurité. Le diagnostic n’a pas pour but de vérifier la conformité à la norme électrique présente mais de détecter les anomalies de l’installation et de pointer les éventuels défauts de sécurité. Pour les installations plus récentes, il s’agit surtout d’assurer aux acheteurs que leur bien n’a aucun défaut majeur à ce sujet.

Un propriétaire ne peut pas mettre en vente un bien immobilier dont le diagnostic électrique révèlerait des défauts majeurs pouvant causer la mise en danger des occupants. Il a l’obligation de réaliser des travaux de réparation ou de mise à jour de ces installations avant la vente.

Comment ça se passe ?

Lors de sa visite, l’expert chargé du diagnostic électrique procèdera à la vérification de plusieurs éléments dans le domicile :

  1. Vérification de l’appareil général de commande, de son accessibilité et de ses protections ;

  2. Vérification des installations dans les zones sensibles : cuisine, salle de bain, sous-sol, piscine ;

  3. Vérification du dispositif pour la mise à la terre ;

  4. Identification de tout le matériel électrique vétuste, à risque ou inadapté à l’usage ;

  5. Identification des risques liés à un manque de protection des installations ou des appareils.


 

Une fois la visite terminée, l’expert doit remettre ses conclusions sous forme d’un dossier. Ce dossier doit être remis aux futurs acheteurs lors de la signature de la promesse de vente.

Adapter sa consommation à un nouveau logement

Qui dit nouveau logement et nouvelle installation électrique, dit possible changement dans vos habitudes de consommation, à commencer par votre contrat d’électricité. Votre fournisseur est-il le meilleur ? Comment choisir ?

Le fournisseur Engie, comment se faire un avis ?

En France, l’un des plus importants fournisseurs d’électricité est Engie (ex GDF). Il peut fournir n’importe quel foyer sur le territoire, quel que soit le distributeur, et se trouve être l’un des fournisseurs historiques - celui du gaz - puisque l’entreprise existait déjà avant l’ouverture à la concurrence. En conséquence, de nombreuses personnes souscrivent chez Engie sans y penser. Mais ce fournisseur est-il le meilleur ? Vous pouvez comparer les avis sur Engie des consommateurs et les avis clients d’autres fournisseurs d’électricité en ligne, afin de connaître les atouts et les faiblesses de chacun. Les retours clients sont nombreux et même si vous ne comparez que les principaux fournisseurs d’énergie entre eux, vous pouvez vous renseigner sur la qualité de certains services Engie grâce à ces avis clients.

Changer de contrat d’électricité

Après avoir comparé les fournisseurs, le temps est peut-être venu de changer de contrat d’électricité. Le diagnostic ayant mis en lumière l’état de votre réseau domestique, ses failles et les appareils branchés dessus, il est très probable que votre consommation d’électricité change. Pourquoi ne pas adapter votre offre en conséquence ?

Si vous ne savez pas exactement quelle sera votre consommation, il est possible de se rendre sur le site des différents fournisseurs d’électricité pour y trouver un simulateur en ligne. En fonction de la surface de votre logement et des appareils présents, le simulateur déterminera votre consommation estimée et pourra vous proposer des offres adaptées. N’hésitez pas à comparer différentes offres avant de choisir votre nouveau contrat d’électricité !

Loi Informatique & Liberté / RGPD - Données

Conformément aux obligations du RGPD, les données personnelles que vous nous communiquerez ne seront utilisées que dans le cadre des relations commerciales entre vous et notre société. Les données ne seront pas utilisées à des fins sortant du cadre du service demandé.

Les données non utilisées depuis trois ans sont régulièrement effacées de nos bases (opération effectuée au moins une fois par an) ou selon les modalités explicitement décrites pour le service concerné.

L’utilisateur est notamment informé que conformément à l’article 32 de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations qu’il communique par le biais des formulaires présents sur le site sont nécessaires pour répondre à sa demande et sont destinées au responsable du traitement à des fins de gestion administrative et commerciale des services utilisés.

L’utilisateur est informé qu’il dispose d’un droit d’accès, d’interrogation et de rectification qui lui permet, le cas échéant, de faire rectifier, compléter, mettre à jour, verrouiller ou effacer les données personnelles le concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte, l’utilisation, la communication ou la conservation est interdite.

L’utilisateur est informé qu’il dispose d’un droit portabilité lui permettant de récupérer ses données personnelles.

L’utilisateur dispose également d’un droit d’opposition au traitement de ses données pour des motifs légitimes ainsi qu’un droit d’opposition à ce que ces données soient utilisées à des fins de prospection commerciale.